Connect with us

Travel

Globe-trotters noirs : 5 conseils pour se préparer et bien voyager

Qu’il s’agisse d’une virée entre ami·e·s ou d’une aventure en solo, voyager est passionnant. Mais toutes les contrées ne sont pas encore habituées à voir des globe-trotters noirs. Voyager en solitaire peut donc être assez intimidant. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles de plus en plus de millennials noirs s’organisent pour partir en groupe. Rien ne doit vous empêcher d’explorer le monde !

1. Apportez vos propres produits de beauté

Il sera souvent difficile de trouver des produits pour cheveux crépus et certaines teintes pour le fond de teint. Pour celles et ceux qui portent leurs afros, si vous partez pour une longue période, envisagez peut-être une coiffure protectrice, comme des tresses ou des twists moyennes à courtes.

2. Réfléchissez à la manière dont vous allez réagir face aux micro-agressions

Développez votre propre stratégie de lutte contre le racisme, que ce soit des gens qui crient « Hey, Beyoncé », des personnes qui vous traitent comme une attraction et vous prennent en photo sans votre autorisation ou des locaux qui demandent d’où vous venez en Afrique ou en Inde (même si vous venez de Perpignan). Que l’on soit une “nouveauté” pour certaines personnes est parfaitement compréhensible, mais il est difficile de ne pas se sentir comme un objet de foire lorsque ce genre d’événement survient. Sachez quand  vous confronter aux gens, mais aussi quand partir pour votre propre sécurité.

3. Renseignez-vous toujours sur votre destination

Renseignez-vous un minimum sur votre destination. Soyez au courant des lois et de la culture locale. Essayez d’apprendre la langue, même s’il ne s’agit que de quelques phrases. Respectez les sites sacrés et adaptez votre tenue vestimentaire au pays. Chacun vit son expérience mais, il est parfois judicieux de prendre la température concernant les retours d’autres personnes noires qui y sont allées grâce à Google (inutile de lire dix témoignages négatifs et anxiogènes non plus).

4. Choisissez bien vos compagnons de voyage

Il n’y a rien de plus frustrant que de vouloir parler de ses préoccupations mais de ne pas oser “embêter” ses ami·e·s parce que ces dernier·e·s ne sont pas noir·e·s et qu’on ne souhaite pas avoir l’air de réagir de manière excessive (ou de faire la “victime”). Vous devez pouvoir parler de vos préoccupations ou de vos inquiétudes au sujet de votre destination avant, pendant et après votre voyage ainsi que de la manière dont vous souhaitez qu’ils/elles réagissent à tout incident potentiel.

5. Surmontez le “blues” du voyageur

Voyager seul en tant que personne noire peut vite vous faire vous sentir très seul·e – vous ne verrez peut-être pas de personne qui vous ressemble. Faites le plein de vos podcasts, de votre musique et de vos livres préférés. Apportez un journal afin que vous puissiez documenter comment vous vous sentez et ce que vous faites. Cela aidera à vous rappeler les meilleurs jours lorsque vous aurez le moral dans les chaussettes.

Retrouve WYAT sur Facebook

Comments

comments

wyat-staff

WYAT Magazine est le nouveau média de la Youth Culture Afro. Pop culture, Lifestyle, société et tendances décryptées.

Cliquer pour commenter

Plus d'articles dans Travel

PUB

FACEBOOK

POPULAIRES

SOCIÉTÉ

To Top
Close