En 2018, la militante antiraciste Rokhaya Diallo s’était retrouvée au centre de la controverse après avoir souligné le manque criant de diversité ne serait-ce que dans les simples sparadraps, uniquement adaptés aux peaux blanches: « Rien n’est pensé pour nous. Ni les pansements, ni les coiffeurs, ni le fond de teint ». Ses propos lui avaient valu des nombreuses railleries et moqueries, voire même du harcèlement. De là, était né le hashtag #sparadrapgate grâce auxquels les internautes s’en donnaient à cœur joie.

Et bien, tandis qu’en France, nos revendications sont encore tournées en dérision et essuient « une absence totale d’empathie pour ce que vivent les personnes noires » pour reprendre Rokhaya, il semblerait qu’Outre-Manche, elles trouvent plus écho. En effet, Tesco, le grand groupe de distribution britannique vient de commercialiser une gamme de pansements pour s’adapter aux différentes couleurs de peau et mieux refléter la diversité raciale et ethnique. Vendus en marque propre, ces nouveaux sparadraps en tissu, disponibles dans des teintes claires, medium et foncées, sont en vente dans les 741 magasins Tesco du pays et en ligne.

L’enseigne a décidé d’élargir sa gamme de pansements après qu’un de ses employés ait repéré un tweet devenu viral l’année dernière et dans lequel un afro-américain faisait part de son émotion après avoir trouvé un pansement correspondant à son teint de peau. Un tweet retweeté plus de 100 000 fois et liké par plus de 538 000 personnes. Dominique Apollon est le vice-président de recherche de Race Forward, une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis qui sensibilise à la justice raciale. L’homme de 45 ans a déclaré qu’il « retenait ses larmes » pour une expérience aussi banale que de coller un pansement.

L’idée du produit a été portée à l’attention des membres principaux de l’équipe Tesco qui ont accéléré son lancement. Le développement des pansements a été soutenu par le réseau du personnel représentant les BAME (Black, Asian and Minority ethnic communities) au sein de Tesco, qui a aidé aux tests et aux retours d’information et a contribué à la conception finale du produit.

Au Royaume-Uni, les détaillants traditionnels offrent peu de choix de produits – mais il existe cependant l’alternative transparente. Des marques spécialisées peuvent être achetées en ligne, mais elles sont relativement chères.

Nicola Robinson, directrice de la santé, de la beauté et du bien-être chez Tesco, a commenté : « En tant que l’un des plus grands détaillants du Royaume-Uni, nous comprenons que nous avons la responsabilité de veiller à ce que nos produits reflètent la diversité de nos clients et de nos collègues.« 

« Nous pensons que le lancement de notre nouvelle gamme de pansement pour le teint est une étape importante et une démarche qui, nous l’espérons, sera reproduite par d’autres détaillants et supermarchés dans tout le pays ».

2 COMMENTAIRES

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here