Un Afro-Américain a kidnappé une femme blanche avec qui il avait eu une relation à distance pendant des années et l’a forcée à regarder la mini-série sur l’esclavage Roots pendant neuf heures pour qu’elle puisse « comprendre son racisme ».

La police de Cedar Rapids a arrêté Robert Noyes, 52 ans, accusé de harcèlement au premier degré et de séquestration. La femme, qui n’était pas clairement décrite dans les rapports précédents comme étant blanche, aurait été forcée de s’asseoir avec Robert Noye et menacée lorsqu’elle ne voulait plus regarder la mini-série télévisée datant de 1977.

Il l’a forcée à regarder la série de neuf heures, qui détaille la lignée ancestrale de l’auteur Alex Haley, « afin qu’elle puisse mieux comprendre son racisme », selon une plainte de la police.

Robert Noye a menacé de « la tuer et de répandre les morceaux de son corps sur l’autoroute 380 en direction de Chicago », lorsqu’elle a tenté de s’éloigner, selon la Gazette.

Roots, écrit en 1976 par l’auteur américain Alex Haley et diffusé pour la première fois à la télévision en 1977, suit les luttes d’une famille afro-américaine racontées sur plusieurs générations, depuis Kunte Kinte, un guerrier africain vendu comme esclave, jusqu’à ses arrière-petits-enfants qui se battent pour leur liberté pendant la guerre civile.

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here