« Considérez-moi juste comme le Fenty du soin capillaire », balance Taraji P. Henson en riant, alors qu’elle parle de TPH by Taraji, sa nouvelle gamme de soins capillaires végans, sans cruauté animale ni paraben. Ses produits sont axés sur l’importance des soins du cuir chevelu, en particulier pour les femmes qui portent souvent des styles protecteurs comme les perruques, les tresses et les tissages. « Ce n’est pas parce que vous faites des coiffures protectrices, et que vous avez peut-être même les cheveux longs à cause de cela, que vos cheveux sont nécessairement sains. Des cheveux en bonne santé commencent vraiment au niveau du cuir chevelu », explique Taraji, « et c’est le concept de TPH ». La gamme TPH se compose de 18 produits qui traitent chacun une problématique de cheveux différente et dont les noms, selon Taraji, « correspondent à ma personnalité ». Il y a le gommage du cuir chevelu, Never Salty, le co-wash appelé Hustle & Co, et même un gel de définition pour boucles et cheveux frisés appelé Tough Cookie.

Un déclic pour embrasser ses cheveux naturels à 29 ans

Taraji P. Henson a toujours aimé les soins capillaires, mais elle n’a commencé à embrasser ses propres cheveux naturels qu’à 29 ans, sur le tournage du film emblématique Baby Boy. « Je me souviens que mes cheveux étaient défrisés, et quand je suis allée faire l’examen de mes cheveux, j’ai demandé au styliste si nous pouvions attendre parce que j’avais besoin de remettre du défrisant au niveau de mes racines », se souvient l’actrice de son expérience sur son premier grand film. Elle a regardé mes cheveux et m’a dit : « Pourquoi feriez-vous faire cela ? Vous avez de beaux cheveux tels quels ». A partir de ce moment, j’ai commencé à changer ma façon de penser en ce qui concerne mes cheveux », explique Taraji. Lorsqu’elle a commencé son parcours avec ses cheveux naturels, « j’ai commencé à porter des tissages pour ne pas abîmer mes propres cheveux avec trop de chaleur sur les plateaux », dit Henson. « Mais les tissages avaient aussi leurs lots de problèmes. Mon cuir chevelu était constamment irrité ».

Finalement, par pure nécessité, Taraji. P. Henson a commencé à mélanger ses propres produits pour soulager son cuir chevelu dans sa salle de bains. « Je ne me suis jamais lancée dans ce processus avec l’intention de vendre quelque chose », dit Henson. « J’ai simplement créé quelque chose pour lequel j’étais vraiment désespérée. »

Lorsque l’occasion s’est présentée de créer sa propre gamme, l’actrice avait quelques priorités en tête. Premièrement, l’accessibilité financière : Chaque produit nourrissant coûte moins de 15 dollars. Ensuite, elle voulait que chaque produit ait un aspect aromathérapeutique. L’après-shampoing Mint Condition Scalp, par exemple, est infusé avec de l’aloès, du beurre de karité, de l’eucalyptus et de la menthe poivrée (« Votre cuir chevelu aura l’impression d’avoir reçu une pastille de menthe poivrée », avance l’actrice), tandis que son applicateur tri-touch exclusif, en forme de peigne, aide à pénétrer dans des zones du cuir chevelu que les mains ne pourraient pas atteindre autrement. Chaque couleur de sa gamme correspond à un besoin: le jaune pour les soins du cuir chevelu, le bleu sarcelle (ou canard) pour tout ce qui est relatif au shampoing et à l’après-shampoing, le rouge pour masquer et hydrater, et le violet pour coiffer. « Toutes les textures de cheveux ne pourront pas utiliser tous les produits de cette gamme, mais je vous garantis qu’il y en a pour tous les goûts », note Taraji.

Quant à savoir ce que l’on peut attendre de Taraji et de TPH ? « Je veux que tout le monde se sente représenté par cette marque », dit la star. « Je veux faire plus pour mes filles aux cheveux frisés. Je veux aussi créer des choses pour les hommes, surtout les frères. J’ai même des femmes dans mes messages privés qui demandent des produits pour les enfants. Des accessoires de coiffure sont également sur ma liste. Je peux faire tellement de choses ! Mais elle s’empresse d’ajouter : « Je pense que je suis bien partie ».

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here