Si vous parcourez Instagram, vous aurez cette impression que la maternité se résume à de jolies photos de bébés avec des tenues assorties, des photos de familles ou encore des images de premiers pas. La maternité est une belle expérience qui change la vie et dans laquelle toutes celles qui se sentent prêtes devraient se sentir autorisées à se lancer. Mais la maternité est loin de n’être qu’une adorable photo. Au lieu de perpétuer à nourrir ce conte de fées, je pense qu’il est temps que nous soyons très réalistes sur ce qu’est la maternité, surtout pour ces femmes qui sont encore à quelques années d’entrer dans cette étape de la vie.

La façon dont on expérimente la maternité en 2020 est très différente de la façon dont nos mère l’ont vécue en 1994 ou nos grand-mère en 1964. Et tous les mères millénialles vous diront à peu près la même chose. Nous évoluons dans un monde différent, et qui semble avoir de moins en moins d’espace pour les familles. Par exemple, il y a beaucoup plus de foyers monoparentaux qu’à l’époque de nos parents. Ce qui implique que maintenir une famille en bonne santé, sûre et heureuse repose désormais davantage sur les épaules d’un personne dans de nombreux ménages, au lieu de deux, et souvent cette personne c’est la mère.

De nos jours, les femmes enfantent de plus en plus tard dans la vie. De nombreuses femmes attendent jusqu’à la vingtaine pour avoir des enfants, notamment pour se préparer financièrement et faire un planning familial adapté. Par conséquent, les mères qui ont en moyenne 35 ans avec un ou plusieurs enfants en âge scolaire sont minoritaires. En fonction des entreprises, elles sont donc des fois plus susceptibles de travailler avec des managers moins enclin à s’adapter à leurs besoins de famille. Ajoutez à cela le fait que nous devons travailler plus pour gagner moins sans véritable espoir de toucher une retraite décente (pour celles qui la toucheront). Combien de femmes ont dû laisser passer une promotion parce qu’elles ne pouvaient pas rester au bureau après 17H? Combien se sont vues écarter de Team Building parce qu’elles devaient récupérer leurs enfants après le boulot? Combien se sont vues émettre des hypothèses sur leurs priorités une fois que les gens découvrent qu’elles sont mères et de surplus seules/célibataires?

Dans les années 90, plus de familles pouvaient encore se débrouiller avec un seul revenu. Aujourd’hui, être une mère célibataire avec une seule source de revenu relève du parcours du combattant.

Pour les parents de la génération Y, la nécessité de travailler constamment pour joindre les deux bouts signifie également que nous passons très peu de temps avec nos enfants.

Nous sommes également de nombreuses mères de la génération Y à communiquer avec nos enfants différemment par rapport à comment nos parents l’ont fait avec nous. Là où ma mère m’aurait donnée une fessée ou m’aurait envoyée dans ma chambre pour réfléchir à mes actes, moi j’essaye de mener une conversation structurée avec mon fils. Au cours de ces conversations, j’écoute surtout ce que mon fils a à dire. A notre époque où la santé mentale est de plus en plus au cœur de nos sociétés, de nombreuses mamans sont plus soucieuses du bien-être émotionnel de leurs enfants. Nous scrutons les symptômes de dépression et d’anxiété, ce qui pourrait nous donner l’impression que nous avons moins de contrôle dans nos foyers comparé à nos parents. Mais nous avons également des relations beaucoup plus confiantes et enrichissantes avec nos enfants au fur et à mesure qu’ils grandissent.

Et nos craintes sont réelles. Nous savons que nous élevons une génération d’enfants qui seront confrontés à des défis incroyables dans un monde qui ne peut même pas promettre de l’air pur ou de l’eau. Les élever avec confiance, empathie et intelligence émotionnelle est primordial.

Je veux que chaque femme qui voit la maternité dans son avenir soit préparée. Autonomiser les femmes (et par conséquent les enfants) signifie être honnête et ouvert. Il est important de parler de la façon dont la maternité même en couple peut ressembler à la monoparentalité la plupart du temps et des risques basés sur la façon dont vous parlez à vos enfants. Mais heureusement, vous ne serez pas seules. Nous avons des communautés et nous ne sommes qu’à quelques clics des informations auxquelles nos mères n’avaient pas accès. 

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here