A l’occasion de la sortie le 11 Octobre 2017 en salle du film OUVRIR LA VOIX, un long métrage documentaire sur les Afro-descendantes noires d’Europe francophone (France et Belgique), réalisé par Amandine Gay, nous avons décidé de revenir sur 8 des nombreuses phrases et remarques que les femmes noires ne veulent plus entendre au quotidien. A vos stylos 😉

1. « Je peux toucher? »

Repeat after me:

« Les · cheveux · crépus · ne · sont · pas · une · assiette · de · Tiep-Bou-dien ».

Si tu veux savoir en quoi c’est problématique, rendez-vous sur cet article qui répertorie 6 actes certifiés racistes.

2. « Ce sont tes vrais cheveux? »

3. « Avec tes jambes de gazelle »

Tina Turner et sa crinière de lion, Naomie Campbell, la panthère noire des podiums, Serena Williams et « son jeu d’une finesse de buffle« , les femmes noires sont sans cesse animalisées.

Et quand elles ne sont pas animalisées, ce sont leurs corps qui sont hyper-sexualisés.

4. « Elle a un boule de renoie »

… Et on n’oublie pas au passage d’exotiser les jolies tigresses aromatisées au Colombo qu’elles seraient en les réduisant à une véritable expérience sexuelle à ajouter à sa TO-DO List !

5. « J’ai jamais essayé avec une black »

Puis des fois, on se souvient soudain qu’elles ne sont pas juste des paires de grosses fesses sur pattes et on leur fait même des compliments…

6. « T’es plutôt jolie pour une noire »

Et lorsqu’elles s’énervent et décident de taper du poing sur la table, ça se retourne même contre elles…

7. « Je peux pas sortir avec une noire, elles sont trop sauvages »

Heureusement, certains acceptent tout de même de faire des compromis

8. « (…) Tant que ce n’est pas une Fatou flinguée »

Envie d’en apprendre plus sur le vécu des femmes noires de France et de Belgique? Rendez-vous dès le 11 octobre en salle pour immersion qui – on l’espère – sensibilisera l’opinion publique.

Plus dinfos sur le site officiel et sur la page Facebook du film

3 COMMENTAIRES

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here