Je suis le créateur d’une marque de vêtements et j’ai entre autres commercialisé le t-shirt In Chicken We Trust. Bon j’avoue, être d’origine africaine (accessoirement noir)et se faire connaître grâce à un t-shirt à l’effigie du poulet, ce n’est vraiment pas se faciliter la tâche. Pour certain·e·s, c’est même carrément tendre le bâton pour se faire battre. Mais, ça reste avant tout un concept comme un autre (dont je suis très fier)! Un concept qui fait sourire, mais qui apporte aussi son lot de remarques qui en disent beaucoup… Je vous ai fait une petite sélection parmi toutes les remarques que je me suis prises en tant qu’entrepreneur noir. Parce qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer!

1. «C’est dommage à dire mais, tu devrais peut-être prendre un blanc CSP+ pour démarcher avec tes produits.»

Pour qu’il aille chanter “on dit 1er gaou n’est pas gaou oh” pour pitcher sur MA marque? TCHIP. Je ne commente même pas.

2. « A mon avis, tu devrais éviter de dire que tu es camerounais dans tes communiqués de presse, ils n’ont pas très bonne réputation. »

3. « C’est rare de voir les africains faire des trucs aussi “carrés”, ça se  voit que tu as vécu en Europe »

Le plus blessant avec ce genre de “compliment” c’est qu’ils émanent aussi bien d’européens que d’africains. Que les premiers aient des stéréotypes sur les africains – qu’on s’acharne à déconstruire – “passe” encore. Mais que les africains aient cette image d’eux-mêmes est carrément insupportable. Non mes frères, le retard (même si je suis mal placé pour en parler), le manque d’organisation et/ou de rigueur ou la lenteur n’est ni génétique ni culturel chez nous. Avoir une telle estime de soi révèle un profond mal être.

4. « Il n’y a presque que des noirs sur tes photos, les blancs aussi ont le droit de porter tes produits? »

Si les noir·e·s pensaient pareil, ils n’achèteraient que très peu en grandes surface et auprès des grandes marques…

Du coup, ça se passe comment? L’assemblée nationale aussi est communautariste vu la représentation des minorités ou le communautarisme c’est juste dans un sens?

Et puis, devrais-je arrêter de voir des films d’horreur au bout de 10 minutes puisque les noir·e·s meurent toujours en premier? Éteindre ma télévision chaque fois qu’une émission n’a aucun·e candidat·e noir·e, ou arrêter d’aller au KFC comme leurs publicités ne mettent que rarement en scène de noir·e·s (alors que…Non rien)?

5. « Si j’étais toi, je ferais les marchés. Tu serais en plein dans ta cible. »

6. «Les noirs n’achètent que si ça marche auprès des blancs.»

Bon, je concède, nous sommes nombreux à avoir constaté intra-muro qu’une frange de la “communauté” avait effectivement un complexe d’infériorité mais, toujours est-il que venant d’un·e blanc·he qui ne connaît rien à l’histoire de l’Afrique et de ses diasporas, ça reste condescendant, prétentieux et suprémaciste. Mon frère, quitte à gauche!

7. «C’est marrant, tous les jeunes entrepreneur·e·s de banlieue font de la mode»

Je n’ai jamais vécu en banlieue et j’en sais presqu’autant que vous dessus monsieur, mais sinon tout va bien.

8. « Désolé mais, votre cible ne correspond pas à la clientèle de notre établissement.»

Mais dis donc, que sais-tu donc de ma cible? Parce que j’ai dit “marque d’inspiration africaine” tu présumes qu’il n’y aura que des africain·e·s et/ou noir·e·s? Quand bien même, les africain·e·s et/ou  noir·e·s sont-ils des sous-citoyens? On te propose de payer pour privatiser ton lieu, tu tapes la bouche. L’argent n’a pas d’odeur, si?

9. «Quand tu dis que ça taille un peu large, c’est en mode“mama africa” ou  alors genre normalement?»

10. «A la rigueur prend des métis·se comme mannequins, comme ça tout le monde peut se retrouver dedans.»

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here