Connect with us

Société

Remontée, Ellen Pompeo s’attaque au privilège blanc et aux inégalités hommes-femmes lors d’une interview

Récemment, Ellen Pompeo (mais si, Meredith Grey dans Grey’s Anatomy), Gabrielle Union, Gina Rodriguez et Emma Roberts se sont toutes assises sur le plateau du Big Television Debate organisé par le site Net-a-Porter pour avoir une discussion brutale et honnête sur ce que c’est que d’être une femme à la télévision. Gabrielle Union et les téléspectateurs ont été agréablement surpris par le fait que Pompeo a profité de cette journée pour mettre en scène une « master class » sur la façon dont les Blancs peuvent être des meilleurs alliés mais pas seulement…

Pendant la vidéo de 25 minutes, les quatre femmes discutent de leur lutte pour réduire l’écart salarial à Hollywood tout en faisant face à leurs propres pièges culturels qui leur donnent le sentiment qu’elles devraient juste être heureuses ne serait-ce que d’être la pièce, et cela ne prend pas longtemps avant que tout cela ne se transforme en une séance de thérapie de groupe pour toutes les personnes impliquées.

« Les femmes qui ont des métiers normaux se trouvent dans une situation très différente de la nôtre », énonce Ellen Pompeo, « et je me sens un peu hors-sujet quand je parle de mon combat pour mon salaire. (…) En quinze ans, j’ai vu le chiffre d’affaires de Grey’s Anatomy augmenter de 3,7 milliards. Je peux prendre ce chiffre et lui associer mon visage et ma voix. Mais ma coiffeuse, qui est depuis douze ans sur la série, est partie jeudi dernier en larmes, parce qu’elle jugeait ne pas être rémunérée équitablement. Pour trois épisodes tournés, elle n’a été payée que pour un seul. »

Rodriguez quant à elle parle au nom des Latinas et de l’espace délicat mais minime qu’elles occupent dans l’industrie. « Les femmes blanches sont mieux payées que les noires. Les noires sont mieux payées que les asiatiques qui elles-mêmes sont mieux payées que les latinos. Quand vous abordez ce sujet, c’est effrayant. » Alors que les actrices poursuivent sur ce thème, Ellen Pompeo n’hésite pas à marquer une pause dans son interview afin de dénoncer le manque de diversité qui règne au sein même du plateau.

« Cette journée a été incroyable. Et il y a une tonne de femmes dans cette pièce. Mais je ne vois pas assez de femmes de couleur. Et je n’ai pas vu assez de couleurs tout au long de la journée. » a fait remarqué l’interprète de Meredith Grey. « Vous savez, quand je me présente sur un plateau, j’aimerais voir les équipes ressembler au monde dans lequel nous vivons tous les jours. Et je pense que c’est à toutes les productions de s’assurer que les équipes ressemblent au monde que nous voyons. En tant que Caucasiens, c’est notre travail. C’est notre tâche, c’est notre responsabilité de parler dans chaque pièce où nous entrons. Et de dire que ce n’est pas correct et que nous pouvons tous faire mieux, car nous avons créé le problème.» conclut alors Ellen Pompeo.

Alors que Gina Rodriguez et Gabrielle Union évoquent la difficulté de parler en tant qu’afro et latino-américaines, Ellen Pompeo reprend la parole aux bords de larmes. « C’est pour cela que c’est mon rôle. C’est pour cela que je dis que nous portons la charge. Ça n’est pas facile pour vous de vous exprimer. Je suis heureuse de le faire n’importe où, n’importe quand. »

L’interview a fait réagir sur les réseaux sociaux. Un message très apprécié de Shonda Rhimes, la créatrice de Grey’s Anatomy, qui a partagé la vidéo sur son compte Twitter. Les internautes aussi ont salué les propos d’Ellen Pompeo.

Retrouve WYAT sur Facebook

Comments

comments

wyat-staff

WYAT Magazine est le nouveau média de la Youth Culture Afro. Pop culture, Lifestyle, société et tendances décryptées.

Cliquer pour commenter

Plus d'articles dans Société

To Top
Close