Connect with us

Beauté

OJU-WA: la première marque de soins pour hommes noirs et métis inspirée de la culture urbaine

Après plusieurs semaines à susciter la curiosité et l’attente, Oju-Wa, la marque de soins pour hommes noirs et métis lance les 150 première pré-commandes jusqu’au 20 juin.

Une identité visuelle épurée, un design soigné, des visuels forts et efficaces, tout, dans la communication léchée d’Oju-Wa porte à croire qu’il s’agit là d’un nouveau label de Streetwear. Mais ne vous y trompez surtout pas! Il faut dire que cette stratégie de marketing dit “Mystère” a été méticuleusement pensée. Oju-Wa est en effet une marque de soins pour hommes noirs et métis d’un nouveau genre: elle puise son essence dans la Culture Urbaine. Nous sommes allés à la rencontre de son fondateur, Mamadou Cissé, à Lyon.

C’est sur fond de Hip hop et Trap que le jeune CEO nous reçoit dans son bureau pour discuter de son concept et de son univers. Lorsqu’on le chauffe sur la récente nomination de Virgil Abloh à la tête de Louis Vuitton Hommes, Mamadou se montre intarissable et passionné. Et pour cause, le nouveau directeur artistique (ghanéen d’origine) de l’une des plus grandes Maison de Couture Française est aussi une des plus grandes sources d’inspiration de Mamadou.

Né d’un père et d’une mère sénégalais, Mamadou est un entrepreneur basé à Lyon. Dopé aux sons de Migos, Drake, Lil Uzi et féru de marques comme Vans, Carhartt et forcément OFF-WHITE, il est pourtant toujours resté très fidèle à ses origines africaines. D’ailleurs, le nom de sa marque, Oju-Wa, est lourd de sens puisqu’il signifie “Notre regard” en Yoruba, une des langues les plus parlées du continent, notamment au Nigéria – nouveau hub de la culture urbaine en Afrique – mais aussi au Togo, au Bénin et en Côte d’Ivoire.

Mamadou Cissé, Fondateur de OJU-WA, la première marque de soins pour hommes noirs et métis inspirée de la Culture Urbaine

Une démarche « For Us By Us » qui répond à une véritable problématique

Derrière ce concentré de HYPE, se cache en fait une véritable démarche qui vise à répondre à un besoin réel. Les produits Oju-Wa permettent en effet de pallier aux problèmes de poils incarnés, de taches brunes et de peaux déshydratées ou encore trop grasses. Ce n’est plus un secret : nous les hommes noirs entretenons un rapport très privilégié avec la crème corporelle (et les contours). Mais en plus, après le rasage, notre poil a également souvent plus tendance à s’incurver et à repousser sous la peau. C’est notamment ce qui entraîne la formation de poils incarnés et par la suite d’irritations et de boutons.

« L’histoire des cosmétiques c’est avant tout l’histoire d’un regard, le regard que nous portons sur nous-même, le regard que nous portons sur les autres. »

C’est après avoir lui-même connu ce genre de galère et surtout, après avoir rencontré de nombreuses difficultés pour trouver des produits adaptés à son type de peau que Mamadou a décidé d’y remédier. L’entrepreneur a travaillé avec un laboratoire français pour élaborer des produits spécialement conçus pour nous. Un bel exemple du “For Us By Us” Made In France. La gamme de lancement d’Oju-Wa se compose de 3 soins: une crème hydratante, un matifiant et un nettoyant, tous composés à 97% d’actifs naturels.

OJU-WA / Crédit photo: Eym Kidd

OJU-WA veut changer le rapport des hommes avec les soins et les cosmétiques

Jusqu’ici, bon nombre d’entre nous entretenaient un rapport compliqué avec l’univers du cosmétique, souvent soit trop pharmaceutique, trop “métrosexuel” ou a contrario misant à fond sur “l’hypervirilité”. Chez Oju-Wa, pas de discours marketing trop confus, de noms longs et compliqués ou des compositions dignes d’une équation du troisième degré. Avec Oju-Wa, Mamadou assure vouloir rendre les produits de beauté HYPE. La marque a ainsi été pensée pour les hommes qui veulent prendre soin d’eux sans se prendre la tête et sans perdre du temps.

« Oju-Wa permet une rupture des codes classiques de la beauté masculine et démocratise le soin chez les hommes »

–  Mamadou Cissé

Son concept, Mamadou l’a imaginé à son image, à la croisée de différents univers, de la mode à l’art en passant par la musique. On retrouve ses sensibilités artistiques dans chaque détail comme les visuels, shootés par des photographes ayant jusqu’à présent travaillé dans l’univers de la mode. Ainsi, jusqu’au 20 Juin, en plus des soins Oju-Wa, les internautes ont la possibilité de commander des pièces exclusives telles que des t-shirts manches longues et des casquettes à l’effigie de la marque. Mais la marque n’entend pas s’arrêter là, bien que son coeur de métier reste le soin et le cosmétique, Oju-Wa a pour ambition de développer les collaborations afin d’imposer son ADN résolument « street-urbain » et de créer une véritable expérience Lifestyle autour de son concept.  Aucun doute: on n’a pas fini d’entendre parler d‘Oju-wa.

Pour pré-commander, rendez-vous sur la page Ulule de OJU-WA. Notez que la plateforme Ulule fonctionne sur le principe du TOUT ou RIEN. Si l’objectif de 150 pré-commandes n’est pas atteint, le projet ne sera pas financé et vous serez évidemment remboursés.

Retrouve WYAT sur Facebook

Comments

comments

Wilfried E.K

Fondateur de WYAT Magazine et rédac' chef improvisé! Et sinon, je suis consultant en Marketing affinitaire et en communication digitale. Je suis spécialisé dans les cultures afros.

Cliquer pour commenter

Plus d'articles dans Beauté

PUB

FACEBOOK

POPULAIRES

SOCIÉTÉ

To Top
Close