Connect with us

RIGOLOL

Ivres, ils noircissent des élèves sur Photoshop pour feindre la diversité dans leur école

C’est ce qu’on appelle être pris en flagrant délit. Émile Cohl, une école d’art réputée à Lyon, est soupçonnée d’avoir noirci des élèves et même incrusté deux élèves noires grâce à un photomontage dans le cadre d’une campagne de promotion visant à annoncer le lancement de l’école dans le pays de l’Oncle Sam. C’est le site Rue89Lyon qui a dévoilé l’information :

« C’est comme jouer au jeu des sept différences. Sur une photo de groupe des étudiants en 5ème année de l’école Émile Cohl à Lyon, on peut voir quatre étudiants dont la peau a été noircie et, même, deux jeunes femmes noires qui n’étaient pas présentes au moment de la prise, carrément incrustées a posteriori. Un montage assez médiocre pour une école de graphisme et de dessin pourtant réputée. »

Comme l’explique Rue89Lyon, « le blackwashing est une pratique qui consiste à mettre en avant la diversité au sein d’un organisme à des fins publicitaires. Un principe marketing comparable au greenwashing, où les entreprises polluantes font la promotion d’opérations écologiques. »

De son côté, l’école de dessin Emile Cohl conteste avoir pratiqué le “blackwashing” pour séduire les étudiants américains et rejette la faute sur l’agence de communication californienne en charge du site Internet dédié.

Elle explique que l’idée de modifier la photo de la promo 2018, en fonçant la peau de certains étudiants et en remplaçant la tête d’autres pour les faire apparaître comme des personnes de couleur, ne vient pas d’elle. Il s’agirait d’une initiative de l’agence de communication à qui elle a confié la conception d’un site internet destiné aux Etats-Unis. L’accès au site a d’ailleurs été suspendu et le prestataire remercié.

« Nous avons (…) présenté nos excuses aux personnes concernées, car il va de soi que nous désapprouvons ce procédé », ajoute l’école sur la page d’accueil de son site français. Antoine Rivière, le directeur d’Emile Cohl, reconnaît un manque de vigilance : « jamais nous n’avons été consultés avant cette manipulation et elle nous a ensuite échappée ».(Source: france3-regions)

Ici, on ne s’en remet pas.

Retrouve WYAT sur Facebook

Comments

comments

wyat-staff

WYAT Magazine est le nouveau média de la Youth Culture Afro. Pop culture, Lifestyle, société et tendances décryptées.

Cliquer pour commenter

Plus d'articles dans RIGOLOL

To Top
Close