Connect with us

Société

Gabrielle Union et Dwyane Wade souhaitent élever leurs enfants pour lutter contre le racisme et le colorisme

Gabrielle Union et Dwyane Wade ont rencontré Oprah Winfrey pour discuter de la vie de famille après la récente naissance de leur fille, Kaavia James.

Dans une interview accordée à l’animatrice diffusée samedi, Union et Wade ont abordé les problèmes liés à l’éducation des enfants noirs dans une société en proie aux intersections du racisme, du colorisme, du sexisme et des micro-agressions raciales quotidiennes.

L’actrice a fait part de ses expériences personnelles concernant le racisme et le colorisme dans son livre, We’re Going To Need More Wine. Lorsque Oprah Winfrey lui a demandé comment elle aiderait Kaavia James à lutter contre le colorisme, Union a déclaré qu’elle envisageait de lui dire sans cesse qu’elle était belle.

« Mes parents nous ont élevés en nous faisant des compliments sur notre intelligence – ce qui, oui, est incroyable – ils nous ont toujours dit : ‘Tu peux tout faire, tu es incroyable’ », a-t-elle dit. « Tous les compliments que vous pouvez imaginer, sauf  ‘vous êtes belles, nous vous aimons comme vous êtes, votre peau est belle.’ Ils ont pensé : ‘La beauté est éphémère, alors pourquoi devrions-nous jamais nous concentrer sur cela ?’ »

« Nous lui dirons tout ce que mes parents nous ont dit, mais nous lui dirons aussi : ‘Tu es belle… ta peau est riche et elle renferme tellement d’histoire, de beauté et d’amour’ », a-t-elle poursuivi.

Au cours de l’entretien avec Winfrey, Union et Wade ont discuté de leurs problèmes de fertilité et de l’accueil de leur petite fille, née de mère porteuse en novembre.

L’actrice de « Being Mary Jane » a également parlé du fait d’être une belle-mère et de l’importance d’être « cohérente ».

« Comprenez que votre rôle est d’être un adulte supplémentaire utile, raisonnable, responsable, attentionné et aimant », a-t-elle déclaré.

Wade a trois fils, Zion Malachi Airamis, Zaïre Blessing Dwyane et Xavier Zechariah. Le couple élève également le neveu de Wade, Dahveon Morris.

La superstar de la NBA a partagé ce que cela a été d’élever des jeunes garçons noirs et de « parler » de la navigation dans une société où le fait d’être noir peut être jugé comme dangereux .

« Nous leur parlons comme à de jeunes adultes et nous leur disons comment ça se passe », a déclaré Wade. « Ce n’est pas parce que nous avons la célébrité, ou que nous avons les moyens, que cela ne nous sert à rien. »

Gabrielle Union, qui a partagé des moments de ces conversations familiales difficiles sur la race dans son livre, a dit à Winfrey qu’elle prévoyait d’avoir des discussions similaires avec Kaavia. L’actrice a évoqué la mort de Sandra Bland comme exemple pour justifier la raison pour laquelle il est important de poursuivre les conversations sur les femmes noires qui meurent en garde à vue.

« J’aimerais avoir le luxe de l’élever différemment parce que c’est une femme, mais non, non. », a-t-elle dit.

Au sujet du colorisme, Union a abordé les manières dont le colorisme imprègne l’industrie du divertissement et dont les « voix sont amplifiées ».

« Pour beaucoup d’entre nous, les personnes qui semblaient avoir été oubliées pour cette attention, qui ont été laissées pour être choisies, sont les femmes plus foncées (…) », a-t-elle déclaré, ajoutant que les femmes noires aux cheveux étroitement bouclés étaient souvent sous-représentées dans les médias grand public.

L’actrice a également expliqué à Winfrey ce qu’avoir vu des images plus tôt dans sa carrière de Kim Porter, décédée le mois dernier, signifiait pour elle en tant que femme noire.

« Ce que Kim a représenté, c’est cette belle lumière brillante qui était noire et sans concession », a-t-elle déclaré. « Elle était tellement dope, et elle était tellement aimée et universellement reconnue comme cette norme de beauté que nous n’avions pas. »

Retrouve WYAT sur Facebook

Comments

comments

wyat-staff

WYAT Magazine est le nouveau média de la Youth Culture Afro. Pop culture, Lifestyle, société et tendances décryptées.

Cliquer pour commenter

Plus d'articles dans Société

PUB

FACEBOOK

POPULAIRES

SOCIÉTÉ

To Top
Close