Connect with us

Ecrans noirs

Black Indians explore une tradition qui lie descendants de natifs amérindiens et d’esclaves noirs

« Black Indians » est un documentaire musical de Jo Beranger, Hugues Poulain et Edith Patrouilleau dont la date de sortie est prévue le 31 Octobre 2018 et qui suit une communauté d’afro-américains perpétuant et transmettant des traditions africaines et amérindiennes.

Il est une histoire méconnue au pays de l’Oncle Sam. Cette histoire, c’est celle qui lie à jamais deux peuples opprimés : les amérindiens et les afro-américains. Les noirs Américains ont une longue histoire de métissage avec les tribus amérindiennes qui vivaient dans le sud des États-Unis.

En Nouvelle-Orléans, dans l’état de Louisiane, chaque année, des afro-américains défilent vêtus de costumes inspirés de tenues cérémonielles amérindiennes lors d’un grand carnaval appelé le « Mardi Gras Indien ». C’est une tradition collective qui trouve ses racines dans la plaie béante de l’esclavage et l’esprit de résistance autochtone.

La tradition voulait que les minorités de Louisiane, les Amérindiens et les Afro-Américains, se retrouvent pour contourner la ségrégation raciale existante à cette époque-là. Dans le ghetto, rares étaient ceux qui pensaient pouvoir participer au défilé typique de la Nouvelle-Orléans. Les quartiers noirs de la Nouvelle-Orléans ont donc progressivement développé leur propre style pour célébrer le mardi gras. Leurs chants et leurs déambulations sont ceux des Black Indians, les Indiens de Mardi Gras, qui commémorent l’aide que les natifs américains du bayou – les marigots de Louisiane – ont apportée aux esclaves fuyards.

Aujourd’hui, ce sont une quarantaine de « tribus » qui se costument chaque année le jour de mardi gras (Super Sunday) et la nuit de la St Joseph. Le tambour parle, les chants codés résonnent dans des défilés de carnaval spectaculaires aux codes transmis de génération en génération, rythmés par la musique qui a inspiré le jazz. Les tribus, AKA « gangs », rivalisent de beauté dans leurs costumes de perles et de plumes, uniques, cousus pendant toute une année.

Le film rend hommage aux esprits indiens de la terre d’Amérique comme le font les Big Chiefs des tribus que nous suivons tout au long du film. Musical et dansé, joyeux, Black Indians nous fait remonter jusqu’aux racines du call and response, forme musicale qui est la dernière tradition vivante de la culture africaine et l’une des sources du jazz…

Rendez-vous le 31 octobre en salles et, en attendant, sur le site officiel ainsi que la page Facebook officielle du film, ici.

Voici le site du film : blackindians.film
Et la page Facebook : https://www.facebook.com/blackindiansfilm/

Retrouve WYAT sur Facebook

Comments

comments

Wilfried E.K

Fondateur de WYAT Magazine et rédac' chef improvisé! Et sinon, je suis consultant en Marketing affinitaire et en communication digitale. Je suis spécialisé dans les cultures afros.

Cliquer pour commenter

Plus d'articles dans Ecrans noirs

PUB

FACEBOOK

POPULAIRES

SOCIÉTÉ

To Top
Close